Miss Charity

Miss Charity est une petite fille extrêmement curieuse, qui adore les animaux, la peinture et les pièces de théâtre de Shakespeare. Passionnée par les matières scientifiques, elle réalise de nombreuses expériences, dissections et étudie de très près ce domaine qu’elle aime tant. Miss Charity est assoiffée de paroles et de contacts humains, emplie de questions sur le monde qui l’entoure. Mais elle est aussi une jeune fille de la bourgeoisie anglaise des années 1880, et son quotidien ne devrait pas être fait d’expériences et d’animaux. Une jeune fille de son âge devrait se taire et écouter, ne pas porter l’attention sur elle ni parler aux autres. Pour remédier à cela, sa mère engage une gouvernante qui lui enseignera le français et le piano.

Afficher l'image d'origine

Miss Charity raconte donc le quotidien de cette jeune fille hors du commun. Ce livre… fait du bien. Il est agréable, doux, il est calme et plein de poésie, il est apaisant. Il nous permet de retomber en enfance, de s’émerveiller devant des animaux qui nous répugnent, ou encore de ressentir la douce joie des vacances. Ainsi, avec cette jeune fille, nous nous émerveillons du monde qui nous entoure tout en le remettant en questions. Et ça fait du bien.

Bien que contenant peu d’action, ce livre n’est pas du tout ennuyant, au contraire. Les aventures de Charity ne sont pas exceptionnelles mais nous passionnent par leur justesse. Les personnages que rencontrent Charity sont tous plus attachants les uns que les autres, un peu intrigants et surtout uniques. Ils dépeignent cette société bourgeoise maniérée, mais qui ne nous parait parfois pas si détestable que cela, parce que l’on découvre au fur et à mesure que grand nombre de ses membres ont finalement un cœur en or, caché. Charity, quant à elle, est exactement le genre de personne qui me plairait d’être : curieuse de tout, indépendante, qui ne se plie pas toujours aux ordres de ses parents sans pour autant posséder un caractère rebelle et colérique.

Cependant, si l’enfance de Miss Charity m’a énormément plu, la deuxième partie du roman m’a nettement moins passionnée. Charity est devenu grande, et par conséquent ses aventures sont différentes, moins enfantines tout logiquement et surtout moins poétiques. Charity ne porte plus le même regard sur le monde, ce regard enfantin, innocent et interrogateur que j’ai tant apprécié au début. 

En plus de cela, le texte est illustré par de splendides dessins. Pour terminer, la plume de l’auteur est tout à fait magnifique et renforce cette atmosphère paisible et si agréable. C’est donc une très belle lecture que je vous conseille fortement !

Miss Charity écrit par Marie-Aude Murail et illustré par Philippe Dumas, publié aux Editions L’école des loisirs

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s