Aristote et Dante

 

Aristote et Dante sont deux lycéens de quinze ans, aux caractères et styles de vie complètement différents. Rien ne semble les réunir, et pourtant ils vont s’unir d’une amitié forte, pour ensemble ouvrir les yeux sur le monde qui les entoure, afin de percer ses secrets.

https://i2.wp.com/www.images-booknode.com/book_cover/635/aristote-et-dante-decouvrent-les-secrets-de-l-univers-634958-250-400.jpgL’avis de Mira : L’histoire avait tout pour me plaire, je m’attendais donc à un très gros coup de cœur. Et pourtant… ce livre fut pour moi une petite déception. Je n’ai vraiment réussi à m’attacher aux personnages au début, ils me semblaient trop lointains, pas assez vivants et proches du lecteur. L’histoire est très intéressante et bien imaginée, seulement les passages captivants qui font toute la richesse du récit sont selon moi trop rapides. Là est son principal défaut : malgré ses 350 pages, tous les évènements sont décrits très rapidement, si bien qu’on est un peu frustré et déçu. Néanmoins, les phrases marquantes sont nombreuses, l’idée est pleine de poésie : découvrir les secrets de l’univers et des petits mondes des autres est la plus belle idée qui soit, et ce livre nous donne envie de faire de même, de partir explorer notre propre monde et les gens qui le peuplent. Pour cela, inutile de traverser les mers : les membres de notre famille suffisent amplement, nous n’aurons jamais fini de percer leurs mystères. Dommage donc que l’idée si merveilleuse soit mal exploitée, ce roman aurait pu être vraiment splendide.

 

Lina : C’est un livre plutôt calme, voire trop : l’auteur s’arrête parfois sur des détails futiles, faisant ainsi retomber l’action. En revanche, parfois, on aurait envie de plus de détails sur certains passages du livre, pas assez développés. Mon avis est donc plutôt mitigé ; parfois l’histoire était très prenante, parfois je lisais juste pour lire.
J’attendais beaucoup plus de ce livre, il me paraissait si bien avec une histoire originale où les rebondissement ne cessaient d’arriver.

Du coup, on ne se sent pas vraiment impliqués dans l’histoire qu’on survole parfois. En fait, si un personnage mourrait brusquement, on ne ressentirait pas grand-chose, puisqu’on survole tout sans ressentir le moindre sentiment. Malgré cela, l’auteur aborde avec justesse l’adolescence, l’amour et l’amitié entre garçons.

Néanmoins, nous vous le conseillons tout de même pour son histoire marquante, beau témoignage sur l’adolescence.

Aristote et Dante écrit par Benjamin Alire Saenz

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s